Des Marais

La saline de Lancly à La Turballe (Loire Atlantique) vue du ciel durant l'été 2015.

Le matin, lorsque les conditions météorologiques sont réunies, c'est l'heure pour Alain, le paludier, de prendre le gros sel. 

Plus tard, en fin d'après midi, si il y a eu du soleil et du vent, ce sera la cueillette de la fleur de sel.

Cette récolte estivale est le fruit d'une année de travail et de préparation des marais salants.

Nous remercions François Texier pour sa vidéo.



Durant une partie de l'hiver, les salines sont recouvertes d'eau pour les préserver. Peu à peu, durant l'hiver et le printemps, le paludier va "algir" les différentes pièces d'eau pour "habiller" les marais. Il vide l'eau afin d'enlever la vase qui s'est déposée sur les fonds d'argile. Il refait les "ponts", talus d'argile limitants les différents bassins. L'eau de mer est remise à circuler ensuite, au fur et à mesure de la progression du travail. Les bassins ne sont jamais laissés à sec. Jour après jour, le paludier va "régler son eau". Le débit de l'eau est géré pour permettre un écoulement régulier entre "vasière", "cobier", "fares", "adernes" et "oeillets". Grace à ce travail de préparation et, si le vent et le soleil sont au rendez-vous, la récolte estivale pourra se faire.


Des Marais Des Anes.

Séverine et Alain Balay.

La Grée Rouault

56130 Nivillac

 

Ouvert tous les jours

SUR RENDEZ-VOUS

 

06.42.53.46.95